La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

La petite histoire du 1er mai
Le 1er mai 1886, 300 000 travailleuses et travailleurs lancent, à Chicago, un mouvement de grève pour obtenir la journée de travail de huit heures. Une répression policière sanglante s’ensuit : des militants syndicaux sont arrêtés et condamnés à mort. Quatre d’entre eux sont pendus. Six ans plus tard, ils seront innocentés. Ces événements ont érigé en symbole la lutte et le sacrifice de ces quatre personnes pour l’amélioration des conditions de travail et de vie de l’ensemble des travailleuses et des travailleurs.

Au Québec, le 1er mai est célébré depuis 1972. C’est une occasion privilégiée d’affirmer nos convictions et nos revendications.

Le 1er mai, n’est pas légalement férié. Il ne faut donc pas confondre cette fête avec la fête du Travail, jour légalement férié, célébré au Canada le premier lundi de septembre, depuis 1894.